Wikileaks = http://88.80.13.160 – Version 2.0.0

Je ne suis pas sûr que que l’équipe de Wikileaks ait eu raison de publier les câbles diplomatiques américains, d’autres en discutent très bien. Ce dont je suis sûr par contre, c’est que la censure je n’aime pas, du tout. Et les accusations* bidonnées par la CIA, pas plus.

Actuellement, leur site est hébergé chez OVH (Roubaix, France). Avec l’infrastructure et l’équipe d’ingénieurs-système qu’il y a là-bas, ça n’est pas près de (re-)tomber. Et OVH vient d’envoyer un message « salé » au petit roquet Besson qui avait oublié le principe de  la séparation des pouvoirs, quoique c’est pas vraiment original dans ce pays : les ministres y décident à la place des juges et les policiers emprisonnent en foulant aux pieds les décisions de la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Enfin, si l’adresse « brute » de wikileaks.org reste http://88.80.13.160. l’adresse « nette » est pour l’instant http://213.251.145.96/. Et il se trouve aussi sur http://wikileaks.ch dont l’adresse est http://213.251.145.96/

Ah oui, vous lisez maintenant cet article en version 1.2.2 (sauf oubli), je modifierai au fur et à mesure de l’arrivée des nouvelles et surtout d’éventuels changements d’adresse. Toutes infos à ce sujet sont les bienvenues, merci.

——————————————————————-

(*) Oui, d’accord, le site renseigné n’est pas génial-génial mais c’est le seul où, outre quelques questions que tout le monde se pose (notamment: pourquoi attendre 3 mois pour déposer plainte pour rupture de capote ?), j’ai trouvé en intégral et en français le « manuel de la vengeance » écrit par une des deux accusatrices de Julien Assange, même si le-dit manuel n’est pas ananatriplopodoclaste**. J’ajoute que j’ai trouvé ça via Google, c’est pas comme s’il était dans mes lectures favorites, hein 😀

(**) anatriplopodclaste « qui ne casse pas 3 pattes à 1 canard », c’est évident, non ! Ah, je ne vous pas encore parlé du xyloglotte. Voilà un oubli réparé et une bonne occasion de rire rajoutée.

Publicités
Publié dans Médias, USA. 1 Comment »

Une Réponse to “Wikileaks = http://88.80.13.160 – Version 2.0.0”

  1. Assange: viol ou manipulation ? « C.C.E. Says:

    […] si vous avez passé les 3 derniers mois sous une pierre, vous savez que le porte-parole de Wikileaks est poursuivi pour viol par la justice […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :