La peste menace et nous ne faisons RIEN !

Elle fera, c’est sûr, UN MILLION de morts en 2008.

La grippe porcine menace le monde avec autant de risques que la grippe aviaire de l’an dernier. Tous nos pays occidentaux sont sur le pied de guerre. Des vaccins, inefficaces mais couteux, vont être achetés par millions par nos pays et suivront le même chemin que ceux de la peste aviaire: la poubelle… sauf pour les firmes pharmaceutiques qui s’en seront mis plein les poches.

Pendant ce temps, dans le silence de nos médias, la MALARIA tuera avec certitude un million de gens… mais pas dans nos pays occidentaux donc loin de nos TV et de nos journalistes à courte vue.

Publicités

Basse intensité, haut danger

Les guerres de basse intensité comme l’Irak, l’Afghanistan, la Palestine ne sont pas seulement dangereuses pour les populations qui les subissent, elles sont aussi (oserai-je dire « surtout ») dangereuse pour nous… nous TOUS.

Les armées y apprenent, y testent, y innovent toutes les méthodes qu’elles utiliseront un jour pour contrôler LEUR propre population si jamais les troubles sociaux y devenaient incontrôlables pour le pouvoir en place. « Si » ou « quand » ? Car c’est en effet la question. La crise en est seulement à son commencement.

Comment faire confiance aux occidentaux ?

Aujourd’hui Israël ne veut plus faire confiance à qui que ce soit d’autre que lui-même pour assurer la protection des juifs. Et ça vous étonne ? Alors que le livre décrivant l’avenir selon Hitler, « Mein Kampf« , était connu de tous et décrivait la future extermination des juifs (et autres races inférieures), en juillet 1938 se tenait une conférence à Evian sur le sort des juifs voulant quitter l’Allemagne:

« – Les Etats-Unis ont conscience de l’acuité du problème des réfugiés, mais prétendent que la conjoncture économique ne leur permet pas.

– La France, qui accepte la moitié des réfugiés, décide qu’elle ne peut faire d’avantage, « Les temps étant durs pour tous ».

– La Hollande, la Pologne, la Tchécoslovaquie affirment qu’elles n’ont ni l’espace, ni l’argent nécessaire pour recevoir davantage.

– Les pays d’Amérique du Sud se renvoient la balle et n’apportent aucune réponse positive.

– La Grande-Bretagne déclare que l’Europe est « saturée » de réfugiés et qu’il faut trouver une solution outre-mer. »

Il reste donc deux voies à Israel: rester une force d’occupation jusqu’à la fin de des temps (dans l’antiquité classique, Sparte a essayé: ça ne marche pas) ou oeuvrer à vivre avec ses voisins, dans le respect. Et ça, ça marche, d’autant que les musulmans n’ont pas, eux, une longue tradition de massacres de leurs opposants religieux. Au contraire. Deux rappels: l’Espagne cordouane qui fut un âge d’or de la civilisation interculturelle et quelques temps plus tard, l’invitation faite par la Turquie à tous les juifs, chassés d’Espagne par l’intolérance d’Isabelle la Catholique, à émigrer chez eux dans le respect total de leurs croyances et religions.

Négationniste ou menteur ?

Selon la RTBf de ce matin 8:00,  le président iranien a mis en cause la réalité de l’holocauste en parlant de « soi-disant génocide » à propos de la Shoah lors de son discours à la tribune de Durban II à Genève.

Selon la presse arabe, il a déclaré «  In compensation for the dire consequences of racism in Europe, they helped bring to power the most cruel and repressive racist regime in Palestine. »

Alors, journaliste menteur ou président négationniste ?

Vérifiez vous-même ! La vidéo complète est chez Contreinfo.info, là.

Ethique, morale, arf…. :-D

Sous le titre « Géométrie variable » le blog « Les doigts dans la crise » s’interroge sur le battage médiatique qui a accompagné le maladroit voyage récent de quelques parlementaires régionaux.

J’ajouterai à ses réflexions que nombre d’entreprises et d’administrations publiques font la même chose sous les dénominations de séminaires de cadres, incentives (il y a même des sociétés spécialisées dans la création de ceux-ci), etc… sans qu’on ne crie à l’abus de biens sociaux.

Quand la loterie nationale fut « autonomisée » ou quelqu’autre jargon utilisé pour décrire le fait qu’elle a été débarassée de la tutelle des règles administrative, le premier acte de son conseil d’administration fût de se voter un méga-augmentation de salaire, sans déclencher plus qu’un haussement d’épaule.

J’ai le souvenir d’un SPF où le fonctionnaire dirigeant (un copernicien, évidemment) faisait faire ses courses privées par son chauffeur et sur les notes de frais de son administration. Les autres cadres coperniciens étaient plus discrets mais le plafond autorisé de quelques milliers d’€ par personne et par trimestre était atteint ou effleuré par tous à chaque fois.

Dans les sociétés privées, l’abus de biens sociaux est frôlé (« frôlé »: ils ont des juristes pour faire vérifier ça) en permanence par la quasi-totalité du haut management, même en période de licenciements massifs. Et je ne parle pas des seuls parachutes dorés qui ne sont que la partie émergée de l’iceberg.

Alors pourquoi cette fois-ci ? Pourquoi et par qui le buzz a-t-il été lancé et pourquoi a-t-il pris ? Peut-être l’atmosphère de crise peut-être aiguisé la sensibilité de nos citoyens mais j’ai le souvenir d’un récent évènement de grand luxe pour le management d’une Fortis fraichement subventionnée qui n’avait pas causé tant de réactions, même si la presse en avait (un peu) parlé. Ben, si on en a tant parlé, c’est peut-être à cause de ça.

Le juif suce et l’arabe nique ta mère

S’il vous manque un cliché dans votre panoplie de lutte contre le racisme anti-blanc, n’hésitez pas à aller voir « La journée de la jupe » qui décrit le calvaire subit par ce pauv’ prof assailli par une nuée d’objets circoncis.  Il remplacera avantageusement une cure intensive de la DH et de publicité du VB assorti d’une sauce Turtelbaum. En complément, le complot islamo-gauchiste est finement amené de ci, de là dans ce même melting pot. En partant d’une réalité vécue, il détourne le propos dans un  but clairement raciste, exactement comme dans la fameuse vidéo d’agression qui agite tant la blogosphère nationaliste.

Pour éviter d’être assimilé à un quelconque « Juif Süss* » de sinistre mémoire, le film cette accumulation de clichés est assorti lors des conférences de presse d’un soupçon d’une pincée d’allusion(s) au racisme subit par ces violeurs (musulmans ou nègres, c’est évident) qui de toute façon ne comprennent rien à La Laïcité, Fondement de Notre Europe.

Si vous souhaitez approfondir cette info, Mona Chollet dans un article du « Le lac des signes » vous fait ça bien, bien, moi je suis un peu énervé !

Mise à jour: Bellaciao sort aussi un texte sur ce film. Costaud morceau qui va ravir les intellos. Deux extraits pour vous amener l’eau à la bouche: « Au lieu de donner des armes à celles et ceux qui subissent des formes de dominations structurelles et systémiques, il les confine dans l’univers où ils souffrent, entre la compassion et la complaisance. » Et la conclusion: « On a de fortes raisons de croire que la fameuse puissance du pistolet est bien celle que la classe dominante aimerait faire goûter à la jeunesse ouvrière révoltée de ce pays. »

(*) Oui, je sais, le génocide juif n’a rien à voir avec le racisme anti-musulman… Sauf que 1933 n’est pas non plus 1945. Sauf qu’en Irak, il y a un million de morts civils et 4 millions de déplacés et que l’ex-Pdt US n’est pas soumis au même traitement ni médiatique ni juridique que le Pdt du Soudan pour 100 (ou 1.000) fois moins. Sauf que si les Gazaouis avaient été majoritairement chrétiens, Gaza se prénommerait Kosovo depuis longtemps au lieu d’être oublié petit à petit. Sauf que quand une journaliste est sanctionnée pour avoir rapporté des propos racistes, c’est dans un contexte bien précis, le même que celui qui nie certains nettoyages ethniques** . En d’autre mots: les nains aussi ont commencé petit.

(**) Notez quand même, en tête de l’article référencé, qui les combat.

Cuba Si !

Vos prochaines vacances à Cuba ? Pourquoi pas, me suis-je dit. J’ai donc recherché quelques informations* vues de Bruxelles.

D’abord, un WE de formation de ICS sur le thème « Les travailleurs cubains ne sont pas des outils » du vendredi 15 mai au soir au 17 mai 2009. C’est une formation sur le thème ‘Travail digne’ à Cuba. Une exploration du côté socio-économique de la révolution cubaine et le syndicalisme local.

Et cloturer ces séminaires en faisant la teuf tout en rencontrant des  des companeros ce même 17 mai à partir de 13:00**  à la fête « 50 années de révolution » au Campus du Solbosh à l’ULB. Toutes les infos sur ce lien avec une belle affiche en plus.

Vous devriez ainsi vous garnir votre carnet d’adresses et, qui sait, de trouver des companeros pour le voyage. Au passage, si ça vous tente, écrivez-moi.

Première suggestion de voyage pour qui veut retrousser ses manches et rencontrer des Cubains : « Participer à une brigade de solidarité à Cuba » du 5 au 19 juillet 2009, toujours par la même ICS. Mais là, peut-être est-il déjà trop tard : il y a des séances de préparation obligatoire dont la première est déjà passée.

Pour partir hors voyage organisé,  Viktor Dedaj conseille chaleureusement Cuba Linda, une assoc française qui va vous faciliter la recherche de chambre (confortables !) chez l’habitant (15 à 30 € suivant la saison et l’endroit). C’est quand même plus sympa que l’hotel. Ils ont aussi des suggestions de circuit touristique.

Pour l’avion, c’est moins évident. Le moteur de recherche lié à Cuba Linda est à côté de ses pompes. Si quelqu’un a de l’expérience, les commentaires vous sont ouverts.

(*) Merci JB et VD.

(**) Heure latino: de mon expérience, rajoutez une heure. Le décalage horaire, sans doute.