Pas de GSM avant 13 ans ?

J’suis pas un scientifique, mais…… je lis. Ceci dit, comme tous les articles venant d’un autodidacte, c’est à prendre « cum grano salis » mais il y a plein de références dedans (Oh mon dieu, comme c’est original, ici :-D). Les corrections et commentaires sont encore plus les bienvenus que d’hab.

Pas de GSM avant 13 ans, et même après !
Et pas trop jusqu’à la fin de l’adolescence… ou juste des SMS😉
Et en général, utilisez une oreillette avec fil, c’est recommandé.

GSM: cancer du cerveau « possible » selon l’OMS . N.B.: C’est une première évolution par rapport à leur position de 2010

Surtout les jeunes, beaucoup plus sensible aux rayonnements ! voir notamment ici.

FAQ:

1) Pourquoi agir alors que c’est seulement « possible » ? La raison s’appelle « le principe de précaution« . C’est notamment parce qu’on ne l’a pas respecté que l’on se trouve avec Fukushima. C’est parce qu’on ne le respecte pas que 50% des poulets sont porteurs de germes multi-résistants aux anti-biotiques (et que donc les manger cuits à trop basse température ou trop crus est suicidaire).

2) Pourquoi 13 ans ? Parce que les cellules de leur cerveau sont plus vulnérables du fait d’être encore en cours de multiplication. Et ça, c’est avant 13 ans. Pendant l’adolescence, ça continue, mais moins  même si tout le monde n’est pas du même avis.

3) Pourquoi avec fil ? Parce qu’il ne sert à rien d’éliminer une source de rayonnement suspicieuse pour en ajouter une autre dont on sait encore moins, le Wi-Fi en l’occurrence😀

Deux-trois liens comme ça

–  Je ne suis pas un écolo rabique mais quand j’apprends que 50% des poulets en batterie sont contaminés par des bactéries résistantes aux anti-biotiques, j’ai envie de virer végétalien, et même là, j’ai des doutes:-/

Le changement climatique et le pic pétrolier sont devenus tellement incontournables que mêmes des militaires (si, si, j’ai bien dit des mi-li-tai-res🙂 ) US en dénoncent les risques et tentent de vaincre l’immobilisme de leur régime.

– Si Actuel fut LE magazine francophone des années ’80, dans la même langue Owni est probablement LE site d’information internet des années ’10 comme Contreinfo celui de l’information économique et proche-orientale. L’un est l’œuvre d’un groupe informel, l’autre est le fruit du travail d’un homme exceptionnel ce qui explique des absences de temps en temps. Et si vous voulez savoir comment on prend une décennie de retard ;-) voyez DeDefensa, même s’il reste remarquable si pas indispensable pour la compréhension de la politique militaire américaine et, accessoirement, européenne mais pas seulement. Pour les gauchos français et apparentés, CSP fait toujours rire comme l’écologique Basta fait frémir. J’y ajouterai bien  les vrais perles du site économique Leap 2020 mais ils sont vraiment à prendre qu’avec un solide esprit critique et un ample background sur le sujet. Pour relativiser, j’ajouterai que j’en pense autant du petit Soir, du Monde et consorts dont les plus visibles des média-mensonges sont relatés par Michel Collon qui commente aussi de la fin du rêve d’Al Jazzera.

– A ce propos, « Lybie: qui est le fou ? » demandent en anglais Al-Jazzera dans un passionnant article de fond (seraient-ils en train de réajuster le tir ?) et beaucoup plus directement le virulent John Pilger, ce dernier traduit par LGS pour les francophones unilingues ou pressés.

Comment on pigeonne des blogueurs (et des gens de gauche) ou la bien laide histoire du Huffpo. Les conversions successives d’Ariana Huffington font penser à du Mitterrand (François): mêmes crapules (de droite à l’origine) utilisant cyniquement le mensonge et une conversion apparente pour faire du fric, ou du pouvoir, et finalement revendre le résultat aux libéraux en ne laissant que des ruines derrière eux. Comme quoi, il ne faut JAMAIS faire confiance aux socdem’, à plus forte raison aux convertis😉

Lutter contre la censure sur le net: si vous utilisez Firefox (sans publicités et respect de la vie privée  inclus) ou Chrome (fichage par les marketeux inclus), MafiaaFire vous explique le pourquoi et fourni l’outil. Et si vous utilisez M$-IE, c’est bien dommage pour vous😉

Le Libre pour travailler, le Propriétaire pour jouer

J’utilise Linux (Ubuntu 10.04) pour travailler et Windows (XP) pour jouer. C’est valable pour l’informatique mais peut-être aussi pour la vie en général: l’Etat, l’économie contrôlée, la confiance, le partage et le Revenu Universel pour la vie sociale, la nourriture, l’éducation, la finance et la santé. La spéculation, le libéralisme et la libre concurrence, l’évasion fiscale, les copyright et les brevets pour jouer.

Contre le peuple et la croissance: la finance en général et plus spécifiquement  BCE & banques centrales, FMI et FMI encore. Même le républicain et ancien « director of the Office of Management and Budget » de Ronald Reagan s’y met, appuyé par une « bombe » lancée très discrètement par le FMI: l’économie chinoise dépassera celle des USA en 2015. A propos de la BCE: le candidat le plus probable à sa présidence est Draghi de Goldman Sachs. Oui, oui, la banque qui est à l’origine de la banqueroute de  la Grèce, rassurant, non ?

Il y a pire: « la concurrence libre et non faussée »; c’est l’argument pris par la droite canadienne pour refuser d’envoyer les soldats aider les victimes des inondations. Oui je sais, c’est la 3e fois que je signale ce lien au sein de cet article mais sans la source (sérieuse) que je signale, personne n’y croirait tellement c’est con.

Une vision très noire mais remarquablement écrite des « Derniers jours du monde » par Agnès Maillard du Monolecte. A contrario, une utopie en marche sur l’éducation populaire en France. Et en Belgique, si vous ne connaissez pas l’Université Populaire, je vous invite à y faire regarder leur programme. Autre utopie en marche: le monde du partage et de la collaboration à l’image du P2P et du copyleft.

La vision de sur la rue espagnole par la gauche du PS français représentée par Démocratie & Socialisme. Pour le prix, vous aurez l’adresse de Gérard Filoche (qu’est-ce que ce type fiche encore au P »S » français ? Ça reste pour moi une énigme).

Pas de travail vaut mieux qu’un travail qui vous dévalorise. Ça ne va étonner que les (néo/socio)-libéraux mais c’est toujours utile de voir une étude à ce sujet.

La prochaine « bulle » économique qui va nous péter entre les mains: l’éducation. L’auteur en profite pour nous glisser un mot sur les employés (et cadres) pris dans la chaine des « process » et autres « logiciels d’entreprise ». Et les suicides qui en découlent.

Facebook (dont les liens avec la CIA sont notoires) et autres Twitter ont-ils joué un rôle dans les révolutions arabes ? Peut-être mais à leur corps défendant et en sélectionnant sérieusement lesquelles étaient les « bonnes ».

« Si vous nous empêchez de rêver, nous vous empêcherons de dormir »

Je suis très préoccupé par les propositions législatives concernant la gouvernance économique de l’Union européenne, en lien avec le « Pacte pour l’Euro », qui sont actuellement en discussion au Parlement européen.

Jusqu’à présent, l’argent de mes impôts a servi à sauver les banques et les grands investisseurs, alors que je dois, chaque jour davantage, supporter la dégradation des services publics, du pouvoir d’achat, des salaires et des retraites.

Les propositions de la Commission européenne et des gouvernements de l’Union risquent d’aggraver encore situation. Elles obligent les gouvernements européens à une surenchère de mesures d’austérité pour satisfaire l’industrie financière.  Depuis tant d’années qu’elles sont imposées dans les PVD, nous avons vu et revu que les « purges » à la mode FMI (reprises par la BCE) ne font qu’appauvrir encore plus ceux qui doivent les subir, à briser les classes moyennes, à détruire la démocratie en la privant de ses supports naturels: liberté, égalité, fraternité, justice. De plus, elles accordent à la Commission européenne des pouvoirs considérables pour surveiller et sanctionner les Etats, sans réel contrôle démocratique, notamment des Parlements, tant européen que nationaux.

Je souhaite ici vous informer de mon opposition ferme à ces dispositions. La coordination économique à l’échelle européenne doit se faire dans l’intérêt des peuples et dans le sens souhaité par vos électeurs. Rappelez-vous ce slogan espagnol « si (en nous réduisant à la misère) vous nous empêchez de rêver, nous vous empêcherons de dormir ».

En tant que citoyen européen, je vous appelle à rejeter ces propositions législatives à l’occasion du prochain vote au Parlement européen. Un dialogue doit s’engager avec les organisations de la société civile et les citoyens, afin que la coordination des politiques économiques mette en premier plan l’intérêt des gens et non celui de la spéculation financière qui va nous précipiter dans la prochaine crise comme elle nous a jeté dans la précédente.

C’est à adapter et à signer chez « www.oureurope.org »

Lettre ouverte aux « colons » de Judée-Samarie – Mise à jour 29/05/11

Ce qui me fait militer pour la paix en Israel/Palestine, quels que soient les choix que feront ceux qui veulent y vivre ensemble (contre vous, donc), c’est que la majorité israélienne dont vous êtes le pire soutien, se pense en situation de force pour toujours et donc qu’ils ont tout le temps devant pour « chasser tous les étrangers de la terre sacrée réservée depuis (et pour) toujours aux juifs par le mec la-haut ». Ce faisant, ils prennent un sacré risque: un mouvement de foule  antiAipac peut flamber à un moment donné aux USA, d’autant que  comme le Crif en France, il est coutumier des rodomontades imbéciles quand à ses succès.

L’opinion publique européenne est de plus en en plus pro-palestinienne, d’ailleurs contre ses faiseurs d’opinions et ses dirigeants. Aux USA, outre le risque évoqué ci-dessus, l’irruption de J Street va avoir un effet de révélateur de l’extrémisme des positions de plus en plus décriées du tout-puissant Aipac. Quand aux autres pays plus ou moins fraichement libérés de la colonisation et des dictatures, ils haïssent Israël qui a fourni sans sourciller des moyens et de l’expertise militaire et de contrôle des foules au pires abrutis et aux plus immondes salauds, Sakaachvili en Géorgie étant le plus proche de nous mais les dictatures sud-américaines et arabes comme le régime de l’apartheid en Afrique du Sud ont eu en leur temps plus que leur part. On vient encore d’en avoir un exemple en Egypte.

Pour corser encore plus le pari, vous voulez ignorer que la situation politico-économique mondiale est aussi instable qu’incertaine (euphémismes) et que les dirigeants occidentaux qui tiennent Israël sous perfusion par le biais d’un accès discret mais complet à la CEE ou comme aux USA où  Israël bénéficie à lui tout seul de 50 % des fonds de soutien alloués à l’ensemble des pays étrangers, peuvent se trouver brutalement obligés de sacrifier quelque chose pour retenir une opinion qui leur échappe. Et que ce soit comme d’habitude les juifs (que vous acculez à vous soutenir) qui servent de boucs émissaires n’aurait rien de complètement surprenant, surtout quand on voit la résurgence de l’anti-sémitisme, en même temps que du racisme en général d’ailleurs, dans les anciens pays du glacis soviétique, parfois membres de la CEE, Pologne et Lituanie en tête.

Maintenant, chers onéreux colons, peut-être êtes vous encore plus cyniques et sans scrupules que je ne le pense. Peut-être prenez-vous le pari du jusqu’au boutisme en sachant que si vous vous trompez, ce sont les juifs de la diaspora qui paieront et n’auront, pour certains, plus d’autre choix que l’aller-simple vers chez vous. L’alya forcée quoi. Ouais, bon, ben je crois que j’aime autant penser que vous êtes simplement inCONscients en plus d’être des fachos ou des fondamentalistes religieux… voire les quatre pour les plus atteints.

————————————————-

Deux références importantes apportent du blé à moudre à la publication originelle de cet article:
– l’article d’Akiva Eldar, éditorialiste à Haaretz, dit explicitement « Depuis 43 ans, Israël a été gouverné par des gens qui ont refusé de voir la réalité »  traduit par ici par ContreInfo
Uri Avnery de Gush Shalom fait un compte-rendu critique des dernières rodomontades de Netanyahou au Congrès américain, ici pour la traduction française par Contreinfo aussi. Et la version anglaise est là,

« Du peuple, par le peuple, pour le peuple »

Vivons-nous en démocratie ? « La démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » pour reprendre l’expression d’un des pères fondateurs de la république américaine qui l’avait empruntée à Périclès.

Où voyez-vous « le gouvernement du peuple » quand tant de ses dirigeants s’auto-exonèrent de la loi (Italie, France…) et/ou effacent du code pénal les délits (financiers)  de leurs mandants. Et quand miracle, des puissants sont pris dans les filets entre les fautes de procédure et la prescription, jamais ne sont condamnés. Quand les politiques suivies condamnent sans appel la prochaine génération à vivre plus mal que la précédente: épuisement des ressources, pollution, fonds de pension qui pressurent le travailleur d’aujourd’hui et encore plus celui de demain pour le bénéfice… de qui, au fait ?

Où voyez-vous « par le peuple » quand les médias sont dans les mains des partis ou pire encore des industriels, quand le pouvoir en place s’assied sur les résultats de ses référendums en faisant voter encore et encore jusqu’à ce que le « bon choix » soit fait (Irlande, etc…) ou plus simplement en contournant ce vote (France) ? Où les résultats des élections sont sur-déterminées par l’argent et la classe sociale ? Où les possédant disposent d’un accès direct à « leur » élu ? Où quelques (très grosses) dizaines de jours après les élections, il n’y a toujours pas de gouvernement (Belgique) ?

Où voyez-vous « pour le peuple » quand ce pouvoir aide les banques plus que les gens, quand les inégalités se creusent, quand l’ascenseur social s’arrête ou fonctionne à rebours ? Quand  (voix chevrotante) « les jeunes d’aujourd’hui, mon bon monsieur » n’ont simplement plus d’avenir s’ils ne sont pas blancs, issus de la bonne classe sociale, du bon quartier et de la bonne école… payante, évidemment. Et à condition de vivre dans le bon pays.

Car bien sûr, il est plus confortable de vivre dans un pays proche du cœur de l’empire qui bénéficie des fruits du pillage du tiers-monde et de Gaïa que dans des pays dont les principales exportations sont ses enfants et/ou ses matières premières. A ce sujet, avez-vous remarqué que plus les sous-sols d’un pays africain sont riches plus les habitants sont pauvres et soumis aux guerres et aux dictatures ?

Avoir des richesses à distribuer pour calmer l’absence d’avenir ne fait pas de nos pays des démocraties. Juste des séquelles de l’empire romain où l’on distribuait du pain et des jeux pour calmer le sentiment d’injustice. Ah oui, « modernité » oblige, l’on y cultive aussi les caméras, la xénophobie et le sentiment d’insécurité (pas sociale, bien sûr) pour tenir le tout en place.

Assange: viol ou manipulation ?

Sauf si vous avez passé les 3 derniers mois sous une pierre, vous savez que Wikileaks est en train de remuer profondément tant Internet que le monde des médias (si vous ne cliquez que sur UN lien dans cet article c’est celui ci) mais aussi que Julian Assange, son porte-parole, est poursuivi pour viol par la justice suédoise.

Plus récente est l’information que l’une des plaignantes travaille vraisemblablement pour la CIA. C’est ce qu’affirment trois sources indépendantes, l’une venant d’un site cubain originellement en espagnol, de même que le commentaire joint à cet article suisse. Et la 3e est ici la traduction française d’un blog d’un collaborateur de ConterPunch dont voici l‘original en anglais.

En France, Arrêt sur Image (ASI) fait un relevé critique des arguments pro et contra de la thèse du lien avec la CIA. En mettant au jour qui sont les « pro » et les « anti »,ASI renforce, peut-être sans s’en rendre compte, la thèse de la manipulation dans la mesure où il rapporte que le soutien des médias anti-castristes de Miami. Milieu dont on connait tant les liens avec les CIA que les détestables méthodes (terrorisme, mafia, trafic d’influence, trucage d’élection, etc…). Venant d’eux, c’est un soutien comparable à celui d’une une corde qui soutient son pendu.

Manipulation dans la manipulation, les avocats d’Assange craignent qu’en réalité l’accusation ne soit destiné qu’a préparer l’expulsion de leur client vers les USA où le gouvernement est très impatient de le faire taire. Les fausses accusations pour emprisonner voire condamner à mort les opposants y sont souvent dénoncés dans la presse alternative et parfois même repris dans les médias « mainstream ».

Ceci dit, ce genre de procédé n’est pas du tout une spécialité US: voyez la Colombie ou même la France: l’affaire des Irlandais de Vincennes ressemble étrangement à celle plus récente de Tarnac où les inculpés se débattent depuis plus d’un an contre une accusation complètement farfelue mais qui a désorganisé tout leur groupe en leur interdisant de se rencontrer, soi-disant pour éviter une « collusion des témoignages ». Cette interdiction étant aussi absurde et inutile que les DRM ou le blocage de la zone européenne de Bruxelles les jours de sommet des chefs d’état: ça ne gène que les honnêtes gens. Pour les autres c’est une passoire. Mais là, il va falloir me croire sur parole: même si c’est aisé à trouver, linker un moyen de fraude d’utiliser pleinement ce qu’on a payé ou expliquer comment réussir un attentat (non, il n’y a pas de lien) est vraisemblablement interdit par l’une ou l’autre loi locale ou/et par l’éthique du maître des lieux😀

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.